Jeudi, 25 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 26 s

Le 10km de la Traversée remporté par David Pouliot

Jean Tremblay
Le 24 juillet 2022 — Modifié à 05 h 51 min le 24 juillet 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Après deux ans d’arrêt, retour en force des activités entourant la 68e édition de la Traversée Internationale du Lac St-Jean avec la présentation, samedi, des épreuves de 1,2,5 et 10 kilomètres. David Pouliot de Québec a remporté le 10km chez les hommes tandis que chez les dames, Hélène Lavoie de Jonquière, la seule femme inscrite à cette épreuve a également obtenu la première marche du podium.

Le coup de départ a été donné à 10h samedi matin. Pouliot a réalisé le trajet en 2h02m16s devançant son plus proche rival Julien La Roche qui a franchi le fil d’arrivée après 3h11m10s de nage, suivi de Luc Gagnon 3h37m26s et Michel Dufour avec 3h43m50s.

Les spectateurs massés sur le long du parcours et à Place de la Traversée ont tour à tour applaudi les performances des nageurs et nageuses qui provenaient des quatre coins du Québec pour participer aux épreuves de 1, 2, 5 et 10 kilomètres. Le nombre de participants fut supérieur à l’édition prépandémique de 2019.

5 kilomètres

L’épreuve de 5km a permis à Thomas Léger, après 1h20m53s d’obtenir la médaille d’or suivi de Jean-François Caron et Louis-Martin Girouard. Chez les femmes, Christine Duran a devancé de 11 minutes Anne Simard. Finalement Amélia Bolduc a grimpé sur la troisième marche du podium.

2km et 1 km

Les nageurs ont participé en grand nombre aux 2km et 1km. Ce sont 15 hommes et 26 femmes qui ont franchi la rade de Roberval pour l’épreuve de 2km qui fut remportée chez les hommes par Olivier Gauthier 33m07s et chez les femmes par Sandrine Hudon 33,06s.

Émile Fortin a quant à lui franchi le premier la distance de 1km, suivi de Zachary Launière et Luc Fleury tandis que chez les dames, Sandrine Hudon a franchi la distance en premier, suivie de Juliette Bédard et Lydia-Maude Bouchard.

Encore là la participation fut nombreuse avec 47 nageurs et nageuses.

Aux dires des organisateurs le coup d’envoi de la Traversée Internationale du Lac St-Jean marque très bien le retour à une édition « normale » qui se conclura le samedi 30 juillet par le marathon de 32km reliant Péribonka à Roberval.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES