Culture

Temps de lecture : 1 min 29 s

Le Cirque débarque à Saint-Félicien

Jean Tremblay
Le 10 août 2022 — Modifié à 15 h 47 min le 10 août 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Le Cirque débarque à Saint-Félicien

Mission accomplie pour le Dolmissois Maxime Girard, qui présente à Saint-Félicien un spectacle de cirque professionnel depuis le mardi 2 août. Pendant plus de deux heures, le producteur nous transporte avec <@Ri>Un cabaret sans lendemain<@$p> dans une série de performances réalisées par des artistes de calibre international provenant des quatre coins du globe.

Tour à tour, les spectateurs ont droit à huit tableaux accompagnés de pièces musicales adaptées à chaque numéro par des artistes québécois, australiens, suédois, américains, suisses et néerlandais.

À elle seule, la performance du maître de cérémonie vaut le déplacement. Il meuble les pauses entre chaque tableau de façon remarquable en accompagnant ses interventions avec la participation du public, dont un jeune choisi au hasard dans la foule. Invraisemblable, rien de moins.

À couper le souffle

Le spectacle débute de belle façon avec une artiste qui performe en hauteur autour d’un immense anneau sur lequel elle exécute avec brio des acrobaties sans protection. Une première performance à couper le souffle qui donne le ton à sept autres tableaux.

Le jongleur réalise des tours d’adresse de haut niveau en manipulant jusqu’à huit balles à la fois. Il est suivi d’un funambule qui se promène sur un fil d’acier avec une habileté déconcertante. Et que dire du « Mexicain » de style hédoniste qui exécute des mouvements du sol jusqu’au plafond avec des sangles.

En deuxième partie, une artiste manipule, au sol et avec une aisance à couper le souffle, un anneau de six pieds de diamètre en exécutant des tours d’acrobatie exceptionnels. S’en suit la performance remarquée d’une acrobate qui s’enroule jusqu’au plafond autour de deux draps pour ensuite se jeter, de différentes façons, dans le vide, sous les yeux ébahis des spectateurs.

Et ce ne sont pas là l’ensemble des numéros à découvrir dans ce spectacle de cirque.

Fondation 33

Le producteur Maxime Girard, qui a créé la Fondation 33 pour venir en aide aux personnes qui, comme lui, vivent avec les conséquences d’un traumatisme de la moelle épinière, présentera au total 15 spectacles sous chapiteau.

Un cabaret sans lendemain, qui débute à 20h, est étalé sur trois semaines au mois d’août, sur les terrains du Centre Récréatif Marianne St-Gelais, à Saint-Félicien.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES