Jeudi, 18 juillet 2024

Culture

Temps de lecture : 1 min 17 s

Domaine-du-Roy

La MRC lance sa politique culturelle

Denis Hudon
Le 18 juin 2024 — Modifié à 18 h 01 min le 18 juin 2024
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

C’est aujourd’hui que la MRC Domaine-du-Roy lançait sa première politique culturelle avec comme slogan Un territoire tourné vers la culture. Le dévoilement s’est fait au Vieux Couvent de Saint-Prime en présence de plusieurs invités et où les artistes locaux étaient à l’honneur.

La politique s’articule autour de quatre grands axes : promouvoir l’accessibilité culturelle; valoriser la richesse de l’offre culturelle et patrimoniale; cultiver les liens culturels; renforcer l’écosystème culturel.

Cette politique sert de cadre de référence pour l’ensemble des acteurs du milieu culturel et vise à encourager l’intérêt général tout en développant la culture sous toutes ses formes.

Culture accessible

« À travers cette politique, nous aspirons à ce que chaque citoyen et citoyenne bénéficie d’une offre culturelle diversifiée, inclusive et accessible », dit Yanick Baillargeon, préfet de la MRC du Domaine-du-Roy.

La MRC s’est assurée que cette politique culturelle s’arrime parfaitement à l’ensemble de ses orientations, que ce soit à travers le plan d’action des saines habitudes de vie, la politique Municipalité amie des aînés, la politique de développement de la richesse sociale, le schéma d’aménagement et de développement révisé ou encore le plan de développement de la zone agricole et de l’agroalimentaire.

« La politique culturelle guidera nos actions et vue de stimuler l’intérêt pour l’art et encouragera la concertation et le maillage afin d’optimiser le rayonnement de la culture », poursuit le préfet.

Fruit d’une profonde réflexion

La politique culturelle est le résultat d’une profonde réflexion et après avoir tenu de nombreuses consultations. Pour l’accompagner, la MRC DdR et son comité culturel ont mandaté l’organisme Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean pour élaborer la politique.

Elle a été réalisée dans le cadre d’une entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications.

Lors de ce lancement, on retrouvait plusieurs artistes qui ont offert des performances : Évan Kuakuapishish Launière (slam), la Troupe Élite Kalmia de l’école de danse Studio Nord, Réjean Gauthier et Marie Bergeron (théâtre) de même que Léonie Savard (court-métrage).

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES