Jeudi, 18 juillet 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 45 s

Saint-Ambroise

Une entreprise américaine investit dans RSI Environnement

Jean-François Desbiens
Le 21 juin 2024 — Modifié à 11 h 30 min le 21 juin 2024
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

L’entreprise américaine Republic Services va investir dans RSI Environnement pour pérenniser les opérations de la compagnie à Saint-Ambroise. L’annonce officielle a été faite ce matin par la direction de RSI Environnement qui se réjouit de ce nouveau partenariat à long terme.

Republic Services est la deuxième plus grande entreprise de collecte, de transfert, d’élimination et de recyclage des déchets aux États-Unis. Ces activités cadrent avec celles du centre de traitement et de recyclage de sols contaminés, de matières dangereuses résiduelles, d’eau contaminée et de matières résiduelles de RSI Environnement.

Le président-directeur général de RSI, Jean-François Landry, n’a pas voulu dévoiler le montant qui sera investi par l’entreprise américaine, mais il se fait rassurant. RSI, qui compte actuellement une soixantaine d’employés, restera à Saint-Ambroise.

« Je conserve une participation majoritaire, je reste à mon poste et je vais continuer à prendre les décisions. On garde la même structure organisationnelle et les mêmes employés. On a développé un savoir-faire au fil du temps et il restera ici. Nos certificats d’autorisation sont dans la région. »

Ce partenariat à long terme permettra selon lui d'offrir une plus grande stabilité à ses équipes en améliorant la prévisibilité des intrants et en assurant un approvisionnement annuel plus régulier en matières premières.

« Depuis que j’ai acheté l’entreprise en 2013, j’ai toujours voulu m’assurer de sa pérennité. S’associer avec un joueur majeur venait de façon naturelle pour assurer la continuité des opérations. On travaille déjà avec eux depuis 2016. L’avantage qu’on a, c’est qu’ils ne disposent pas d’unités thermiques comme le nôtre dans le nord-est des États-Unis ou au Canada. Ils ont beaucoup de matériel à décontaminer et ils auront accès à nos installations. »

Deuxième unité thermique

Rappelons que RSI Environnement souhaite agrandir son usine de Saint-Ambroise en ajoutant une deuxième unité thermique à haute température pour traiter les contaminants.

Le projet évalué à environ 25 M$ a reçu l’aval du Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE) qui a tenu des audiences à Saint-Ambroise et une décision finale de Québec est attendue à l’automne.

Le partenariat conclu avec Republic Services permettra de le réaliser, souligne Jean-François Landry, si la réponse du gouvernement est positive.

« Le nerf de la guerre dans notre industrie, c’est l’innovation et il y a des investissements à faire pour continuer à développer l’entreprise. Avoir un partenaire avec de bons moyens financiers va nous aider. Ce partenaire partage notre vision, celle de purifier la terre. On est une solution aux problèmes environnementaux, en déviant des matières dangereuses des sites d’enfouissement. Et la contamination n’a pas de frontière. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES