Jeudi, 25 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 42 s

Vélo de montagne : Un parc enduro l’été prochain à Saint-Félicien 

Janick Émond
Le 25 août 2022 — Modifié à 14 h 34 min le 25 août 2022
Par Janick Émond - Journaliste

Un parc enduro pour le vélo de montagne verra le jour l’été prochain à Saint-Félicien. C’est Pier-Christophe Guay et trois de ses amis qui travaillent à mettre sur pied le tout premier centre de ce type au Lac-Saint-Jean.  

Ce parc, qui sera situé tout près du Tobo-Ski viendra proposer une offre complémentaire aux cyclistes.  

« Il y a une belle clientèle pour ce genre de parc. On a comme une nouvelle génération de cyclistes qui ne connaissait pas l’enduro avant et aujourd’hui, c’est de plus en plus populaire », explique Pier-Christophe.  

Ce dernier a eu l’envie de créer ce genre de parc au Lac-Saint-Jean après avoir parcouru le Québec pour faire de l’enduro.  

« Je me suis promené beaucoup dans la province et ailleurs au Canada. J’ai recommencé réellement à faire du vélo de montagne il y a trois ans à Whistler, en Colombie-Britannique, et depuis, je voyage pour aller dans des parcs d’enduro. Et ici, à Saint-Félicien sur le terrain de l’entreprise familiale, on a l’endroit idéal pour faire de l’enduro, donc on a sorti notre équipement pour créer notre parc ! » 

Pier-Christophe Guay est convaincu qu’avec l’ouverture d’un parc d’enduro au Lac-Saint-Jean, cette branche du vélo de montagne, qui se situe entre le cross-country et la descente, connaitra un gain de popularité supplémentaire.  

« Il y a certainement des curieux qui vont vouloir venir essayer ça, on espère aussi pouvoir attirer des gens de partout au Québec. Et avec le Tobo-Ski juste à côté, ça devrait aider à amener des gens chez nous aussi. » 

Un bon défi 

Ayant parcouru le Québec à la recherche des meilleures lignes et des meilleurs sauts, le Félicinois a une bonne idée de ce qu’il souhaite construire comme parc.  

« J’en ai fait énormément des parcs, je sais ce qui est l’fun donc je suis confiant qu’on va monter un parc qui va attirer des foules. » 

Le site sera d’abord adapté aux cyclistes d’expérience. Pour l’ouverture à l’été 2023, l’objectif de Pier-Christophe et son équipe est de pouvoir proposer deux pistes relevées.  

« On veut avoir une piste jumpline et une autre plus technique. Faire un peu comme deux pistes signatures, qui vont offrir un bon challenge aux cyclistes. »  

Par la suite, l’objectif est de développer le site davantage et de devenir un endroit incontournable pour les cyclistes.  

« Je veux que les gens, ça soit chez nous qu’ils veulent aller pour faire de l’enduro. Qu’on devienne une référence au Québec dans le futur. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES