Lundi, 22 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 35 s

Patinage artistique : De la belle relève chez les Aéroglisses de Saint-Félicien 

Janick Émond
Le 02 décembre 2022 — Modifié à 10 h 45 min le 02 décembre 2022
Par Janick Émond - Journaliste

Alors qu’il y avait des craintes de devoir reconstruire une base d’athlètes dans divers clubs de patinage artistique de la région, chez les Aéroglisses de Saint-Félicien, la situation est toujours demeurée sous contrôle. Et encore cette saison, le club se porte bien et compte sur une belle relève.  

L’entraineuse du club, Karol-Ann Tremblay, souligne que les inscriptions se sont bien maintenues cette année.  

« Le retour à la normale pour de vrai fait du bien. Et on voit qu’on a un club en santé, alors qu’on réussit à se maintenir encore cette année avec une bonne trentaine d’inscriptions », mentionne-t-elle.  

Le club compte sur un bon petit groupe de patineuses de niveau compétitif, mais également sur une belle relève.  

« Le futur est encourageant, c’est certain. On a beaucoup de jeunes patineurs et patineuses dans les cours semi-privés et dans nos groupes Pré-Star, qui sont les niveaux avant d’arriver aux compétitions. » 

Pour ce qui est des patineuses Stars, de niveau compétitif donc, Karol-Ann Tremblay est heureuse de son groupe. Pour le moment, celui-ci ne compte que des patineuses de niveau régional, aucune de niveau provincial.  

D’ailleurs, une quinzaine d’entre elles étaient à Alma il y a quelques semaines pour une première compétition cette saison.  

« On les embarque tranquillement dans la compétition et ça se passe super bien. On veut valoriser le plaisir et l’amour du patin avant tout, donc on ne les pousse pas et on ne leur place pas d’objectif de performance. Tout le monde y va à son rythme et ça va super bien ainsi. » 

Personnel 

En ce qui concerne le personnel du club, la situation va bien également.  

« L’an passé, on avait annoncé que le club était en reconstruction en quelque sorte. On a monté un tout nouveau CA avec des parents très motivés et impliqués. Depuis, ça va vraiment bien. » 

Quelques inquiétudes étaient toutefois présentes avant le début de la présente saison. L’entraineuse en chef du club depuis de nombreuses années, Josée Bonneau, est partie à la retraite.  

« Avec le manque d’entraineurs dans la région, on se demandait si on allait être correct pour maintenir les activités régulières. Et finalement, on a est maintenant un groupe de quatre entraineuses, dont trois qui sont nouvelles à Saint-Félicien, et on est tous super motivées à développer ce club. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES