Mardi, 20 février 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 47 s

Hockey mineur : Un manque criant d’arbitres dans la région 

Janick Émond
Le 27 janvier 2023 — Modifié à 10 h 11 min le 27 janvier 2023
Par Janick Émond - Journaliste

Hockey mineur : Un manque criant d’arbitres dans la région 

La pénurie d’arbitres au hockey mineur n’est pas sans conséquences sur le déroulement de la saison jusqu’à maintenant. Avec environ une soixante d’officiels manquants, certains matchs doivent être annulés.  

Le coordonnateur aux opérations, au développement et aux communications chez Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean, Pascal Bouchard, précise que ce sont surtout les matchs chez les plus vieux qui sont impactés. 

« Dans la région, nous avons environ 150 arbitres. Pour qu’une saison se déroule rondement, nous en aurions besoin idéalement entre 200 et 210. Pour les plus jeunes, je dirais jusqu’en catégorie M-13, on est autosuffisant. Là où c’est plus difficile d’avoir des arbitres, c’est chez les plus vieux. Dans les catégories M-15 et M-18 », explique-t-il.  

En effet, il est plus difficile de recruter et d’avoir des arbitres assez vieux pour officier dans ces catégories.  

« On ne peut pas mettre des jeunes dans des positions inconfortables. On ne peut pas mettre un jeune de 13 ans pour arbitrer un match dans le junior, où les joueurs sont plus vieux, plus grands, plus gros. » 

Il ajoute : « Il faut aussi que les arbitres soient en bonne condition physique et qu’ils aient de bonnes connaissances pour arbitrer dans du Junior AA, par exemple. C’est difficile d’imaginer un jeune de 13 ans aller séparer deux gars de 18 ans qui se chamaillent. » 

Adultes 

Même s’il n’était déjà pas facile d’avoir le nombre requis d’arbitres pour une saison, la pandémie a rendu les choses plus difficiles.  

« Ce qui nous manque actuellement, ce sont des adultes. Et avec la pandémie, ils ont arrêté. Être arbitre au hockey mineur, ce n’est pas un emploi à temps plein. Donc quand tout a arrêté en 2020, plusieurs de ces adultes ont arrêté aussi. » 

Solution 

Afin de combler ce manque d’officiels, Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean est en train de former une belle relève. Cependant, celle-ci arrivera à maturité dans quelques années.  

Ainsi, pour avoir des arbitres dans les plus hautes catégories, l’organisation tente de faire revenir des anciens sur la glace.  

« On fait des téléphones pour que d’anciens arbitres reviennent. On ne veut pas les surcharger non plus, mais si une personne peut nous donner deux matchs par semaine, c’est déjà beaucoup pour nous. » 

Pour ce qui est de la relève, elle est prometteuse selon Pascal Bouchard.  

« On a des jeunes qui sont allumés. On espère pouvoir les garder avec nous longtemps. Pour ça, il faut qu’ils obtiennent de la reconnaissance, et ça, ça passe par la supervision. Le problème, c’est que ce sont les arbitres d’expérience qui font ça, et nous en manquons. Mais on a pour objectif d’en faire plus. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES