Samedi, 20 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 40 s

Roberval souhaite l’ouverture du Camping Roberval sur le lac en 2023

Jean Tremblay
Le 06 mai 2022 — Modifié à 07 h 03 min le 06 mai 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Afin d’éviter de bloquer la circulation routière sur le boulevard Horace-Beemer, les élus de Roberval iront de l’avant avec l’aménagement d’une entrée par le boulevard Saint-Joseph, pour accéder au site du futur Camping Roberval sur le lac.

« Un accord est intervenu. Pour le zonage c’est réglé. Par contre, il y a des zones humides qui sont répertoriées sur ces terrains. Il nous reste à obtenir les autorisations du ministère de l’Environnement pour amorcer les travaux », a affirmé le maire Serge Bergeron.

Il ne fait aucun doute sur l’intention des élus d’aller de l’avant avec ce projet de 6 M$.

« On souhaite obtenir une réponse rapidement de l’Environnement. C’est un camping de luxe très important qui va attirer des touristes durant la saison estivale. On pense que les travaux pourraient débuter en 2022 pour une ouverture en 2023. »

Projet privé de serres

Par ailleurs, la ville de Roberval travaille depuis un certain temps sur un dossier de construction de serres de pousses d’arbres qui créerait une trentaine d’emplois.

« Ce projet dont le promoteur est Ricardo Arias pourrait se réaliser sur les anciens terrains que nous a cédés Produits forestiers Résolu (PFR). Nous avons tenu plusieurs rencontres avec le promoteur et son équipe et ça avance bien », mentionne-t-il.

Plan stratégique

À l’instar d’autres municipalités dans la MRC du Domaine-du-Roy, Roberval entend se doter d’un plan stratégique pour les années 2022 à 2026.

« Il comportera six axes d’intervention qui nous orienteront sur les objectifs précis qu’on désire atteindre. Lors de consultations publiques, nous inviterons les gens à venir travailler avec nous pour nous donner des idées d’actions. Il s’agit d’un autre chantier sur lequel nous travaillons. »

D’autres projets sont dans les cartons des élus, dont Place de la mairie, le boulodrome et celui de la future piscine.

« Dans le cas de la piscine, il n’y a pas de programmes gouvernementaux pour nous venir en aide. On va attendre le bon moment pour relancer ce projet. »

Politique environnementale

Aussi Roberval désire se doter d’une politique environnementale pour établir un plan d’action visant à contrer les changements climatiques. La ville s’inscrit dans une tendance provinciale peu adoptée par les conseils municipaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Un comité composé de citoyens et d’élus a été formé. Il aura comme mandat d’établir un véritable plan d’action. On ne peut plus travailler de la même façon. L’environnement touche pratiquement tout ce qu’on désire mettre en place dans une ville », affirme le maire.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES