Actualités

Temps de lecture : 2 min 17 s

Véloroute des Bleuets: plusieurs nouveaux tronçons d’ici le printemps

Yohann Harvey Simard
Le 10 novembre 2022 — Modifié à 10 h 48 min le 10 novembre 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Véloroute des Bleuets: plusieurs nouveaux tronçons d’ici le printemps

Le plan de gestion des infrastructures cyclables 2018-2023 (PGIC) de la Véloroute des Bleuets tire à sa fin. Trois nouveaux tronçons de piste cyclable seront aménagés d’ici le printemps prochain. Des projets totalisant 9,4 km de circuit pour 3,8 M$ d’investissements.

Les trois projets suivent le même objectif : « sortir les cyclistes de la route 169 afin d’assurer leur sécurité », rappelle le président du comité intermunicipal de coordination (CIC), Yanick Baillargeon.

Des travaux débuteront sous peu à Péribonka, entre l’Espace Péribonka et l’intersection de la route 169 et de du rang de la Chute Blanche, une section de 6,3 km de la Véloroute où les cyclistes devaient circuler aux abords de la 169.

Les travaux, estimés à 2 M$ et qui devraient se terminer au printemps, permettront de déplacer la voie cyclable un peu plus à l’est de la route régionale.

Sainte-Monique

Au coût d’un million de dollars, un nouveau tronçon de 1,7 km sera également aménagé dans le secteur de Sainte-Monique d’ici le printemps prochain. Là aussi, les cyclistes étaient contraints de circuler en bordure de la 169, notamment depuis la fermeture de la passerelle de Sainte-Monique le long de la rivière Péribonka.

« On avait présentement des déviations temporaires, et pendant cette période-là, les usagers devaient encore utiliser la 169 entre le 6e rang et la rue Pie Xii. Le nouveau tracé va permettre de faire la même chose, mais en étant complètement hors de la route 169. »

Alma

À Alma cette fois, 800 000$ seront investis dans l’aménagement d’une nouvelle section de piste cyclable de 1,4 km entre l’avenue des Sapins et le boulevard Maurice-Paradis. Il s’agira de déplacer le tracé actuel, qui longe de trop près la rue des Pins, légèrement plus au nord.

C’est que la limite de vitesse sur la rue des Pins est de 70 km/h, ce qui compromet actuellement la sécurité des cyclistes, précise David Lecointre.

Saint-Gédéon

Enfin, la Véloroute des Bleuets a obtenu l’autorisation du Canadian National (CN) pour procéder à la mise en place d’un nouveau passage à niveau à Saint-Gédéon.

Presque terminée, la traverse permettra d’enjamber la voie ferrée de la rue de la Gare à la ruelle Huot, évitant ainsi aux cyclistes arrivant de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix d’emprunter la rue de Quen, entre la ruelle Huot et la rue de la Plage.

« Encore une fois, ce sera un gain en termes de sécurité puisqu’il y avait des problèmes de cohabitation sur la rue de Quen. C’est une rue étroite et dont l’accotement ne respectait pas les standards. »

Chambord

L’aménagement de deux nouvelles sections à Chambord fait toujours l’objet de négociations avec le CN et des propriétaires de terrains privés.

Au sujet de la section dans le secteur du Belvédère de Chambord (1,5 km), Yanick Baillargeon affirme qu’ils sont « en train de finaliser les détails. Il y a quelques emprises qu’on va probablement pouvoir utiliser, mais nous sommes encore en discussion avec le CN. Ce n’est pas terminé, c’est plus compliqué qu’on le pensait, mais on savait que ce serait difficile. »

Pour le tronçon allant du Camping Chambord jusqu’au cœur du village (5,2 km), il soutient que « c’est plus difficile d’avoir accès aux emprises. On étudie d’autres avenues et le CN est en analyse. On regarde pour voir s’il y a d’autres projets qu’on pourrait faire en attendant que les projets de Chambord se réalisent pour s’assurer de ne pas perdre de financement. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES