Samedi, 20 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 36 s

Traversée du lac Saint-Jean : L’effervescence monte à un mois de l’évènement 

Janick Émond
Le 08 juillet 2022 — Modifié à 10 h 18 min le 08 juillet 2022
Par Janick Émond - Journaliste

À moins d’un mois de la 68e édition de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, l’engouement autour de l’évènement ne fait que grandir. Le véritable retour à la normale de la Traversée cette année y est certainement pour quelque chose.  

« L’engouement est vraiment très fort. Et c’est comme ça avec tous les autres festivals à qui je parle. On remarque tous que les gens sont très excités à l’idée de revenir participer à un festival régulier et d’avoir du plaisir », mentionne le directeur général de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, Jérémy Bonneau. 

Déjà, ce sont 95 % des billets qui ont été vendus pour l’évènement qui aura lieu du 23 au 30 juillet prochain.  

« On est vraiment heureux de voir que les gens sont de retour en grand nombre. Ça fait plaisir aussi de voir toutes les réservations qui se font dans les hôtels, les campings, etc. » 

Inscriptions 

Pour ce qui est des inscriptions pour les différentes épreuves de la traversée, elles se déroulent très bien selon le Jérémy Bonneau.  

« Pour le moment, c’est encore difficile de dire environ combien de nageurs nous aurons au total. Par contre, je peux avancer sans me tromper que nous sommes de retour avec un nombre de participants rassemblant à ce que nous voyions avant la pandémie. » 

Les nageurs internationaux seront de retour cet été, eux qui avaient été absents depuis le déclenchement de la pandémie.  

FINA 

Il y a quelques semaines, l’organisation de la Traversée internationale du lac Saint-Jean a pris la décision de quitter le circuit mondial des marathons en eau libre de la FINA. Plusieurs autres organisations ont également fait de même.  

Cette décision n’aura pas eu d’impact dans la planification de la 68e Traversée.  

« Ça n’aura pas compliqué notre capacité à attirer des nageurs internationaux à notre évènement. » 

On n’entrevoit pas non plus d’impacts pour les prochaines années, selon ce qu’avance Jérémy Bonneau, alors que des discussions sont en cours afin de créer un nouveau circuit américain.  

« On a des discussions assez sérieuses depuis quelques semaines. On espérait pouvoir annoncer une bonne nouvelle lors de la Traversée, mais c’est peu probable que ça arrive. Mais à court terme, on est confiant de pouvoir annoncer quelque chose. » 

La création d’un nouveau circuit aura pour objectif, notamment, de renforcer l’attractivité des événements pour les nageurs.  

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES