Sports

Temps de lecture : 1 min 45 s

Les clubs de pétanque se portent bien au Lac

Denis Hudon
Le 21 février 2023 — Modifié à 08 h 59 min le 21 février 2023
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Les clubs de pétanque se portent bien au Lac

La pétanque gagne en popularité et on pourrait même dire qu’elle est entraînée par une vague de sympathisants. D’autant plus que ce loisir est maintenant pratiqué autant en hiver qu’en été. Les joueurs jouent presque douze mois par année.

Ce qui manque le plus aux organisations, ce sont des sites permanents où joueuses et joueurs pourraient disposer de meilleures installations.

Raynald Gagnon est président depuis des années du club de pétanque de Saint-Félicien Roule ta boule.

« On travaille toujours à doter notre ville d’un boulodrome. On a fait faire des plans par des architectes et on verrait très bien un emplacement près de l’aréna, avec le Cégep et la polyvalente tout près. On espère bien un jour que ça se réalise ».

Un projet que le président estime aux environs de 1,5 M$.

Pour l’heure, le club se porte bien avec une centaine de membres et d’autres qui s’ajoutent régulièrement.

L’hiver, les parties sont jouées au premier plancher du bâtiment de la marina (six allées) et l’été sur les douze allées dans le quartier Sainte-Monique.

« À la marina, on est un peu à l’étroit et on ne peut pas tenir de tournois régionaux parce que ça prend au moins huit allées. Nos différentes ligues vont bien aussi. On tient cependant un tournoi local chaque mois. Pour la Saint-Valentin, on a eu 18 équipes. »

Boule du lac

Au club la Boule du lac de Roberval, où la pétanque est un loisir organisé depuis plusieurs décennies, on y retrouve tout près de 200 membres. Là aussi on y joue à l’étroit au sous-sol du Château Roberval. Le club aura une nouvelle adresse à la salle des Chevaliers de Colomb.

« On sait qu’on va y déménager, on ne sait juste pas quand. On espère pour le mois d’octobre prochain », dit la présidente du club, Chantale Tardif. Au moins, le local actuel dispose de huit allées, ce qui permet au club de tenir des tournois à l’échelle provinciale.

Contrairement à bien d’autres clubs de pétanque, celui de Roberval compte dans ses rangs pas seulement des retraités.

« On a quelques jeunes de 13, 14, 15 ans, mais on en a de plus en plus entre 25 et 30 ans. C’est certain que les 60 ans et plus sont majoritaires. On essaie de rejoindre les plus jeunes pour préparer une relève. On va tenir deux journées en mars et avril afin d’accueillir des élèves du primaire de Mashteuiatsh. Ce sera une première et ils pourront découvrir la pétanque. »

Le club robervalois sera par ailleurs l’hôte d’un tournoi régional le 26 mars et d’un tournoi provincial les 1 et 2 avril.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES