Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 48 s

Cure de rajeunissement majeure – Investissement de 870 000 $ dans l’ancien Centre médical

Jean Tremblay
Le 13 septembre 2023 — Modifié à 11 h 15 min le 13 septembre 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Jeff Auclair-Pilote a investi 870 000 $ pour l’acquisition et des transformations majeures d’un édifice, situé sur le boulevard du Sacré-Cœur qui a déjà abrité une institution financière, une pharmacie et le légendaire Centre médical de Saint-Félicien.

Au rez-de-chaussée, on y retrouve les bureaux d’Ô-Clair CPA tandis que le deuxième étage a été converti en deux luxueux appartements de très grande dimension.

L’homme d’affaires, qui fait partie de l’ordre des Comptables professionnels agréés (CPA), a acquis la bâtisse au coût de 220 000 $ et y a investi 650 000 $ en rénovations.

Rien n’a été laissé au hasard dans cette cure de rajeunissement dont les travaux ont débuté en décembre dernier pour se terminer en juin.

« Je n’ai pas hésité à utiliser les meilleurs matériaux sur le marché. Uniquement pour la fenestration, il en a coûté 100 000 $ », explique Jeff Auclair-Pilote, qui possède également un bureau de services comptables à Roberval.

« La plus grosse transformation a été de refaire la devanture que l’on a complètement arrachée. L’ancienne façade était désuète et pourrie. Certaines fenêtres s’étaient enfoncées dans la fondation de l’immeuble. »

Il ajoute : « Ce sont des travaux qui ont quand même permis de conserver le caractère patrimonial du bâtiment qui fait partie de l’histoire de Saint-Félicien. »

Cinq personnes, incluant le propriétaire, travaillent dans ce nouveau complexe d’affaires, dont trois qui occupaient un poste au bureau de Roberval et qui résident à Saint-Félicien.

À la croisée des chemins

C’est après avoir été à l’emploi de la firme comptable Raymond Chabot Grant Thornton pendant sept ans, qu’il a décidé, en 2017, de relever un défi, celui d’ouvrir ses propres bureaux.

« Je viens d’une famille entrepreneuriale et je désirais suivre le pas en me lançant en affaires. »

Une décision qui lui permet aujourd’hui de desservir une vaste clientèle.

« J’ai des clients partout dans la région et d’autres à Québec et à Montréal. Ma clientèle est composée principalement de petites PME. »

Manque de personnel

Jeff Auclair-Pilote ne cache pas que le manque de personnel freine la croissance de son entreprise.

« J’aimerais bénéficier d’un deuxième comptable professionnel agréé, mais je n’en ai pas. C’est très difficile à trouver. J’ai donc décidé de me concentrer sur une clientèle qui a besoin d’un comptable à des frais moins importants que les grosses firmes de comptabilité. »

Il n’y a pas que l’ajout d’un CPA qui reste difficile à recruter. Il en va de même avec les techniciens formés dans ce domaine dans les institutions collégiales.

« Ma croissance est limitée à la capacité d’embaucher du personnel compétent et qualifié. J’essaie de répondre favorablement aux demandes de mes clients, mais malheureusement, je suis limité.»

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES