Dimanche, 16 juin 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 33 s

Ski alpin : Le club Avalanche connait une belle saison 

Janick Émond
Le 10 mars 2023 — Modifié à 10 h 15 min le 10 mars 2023
Par Janick Émond - Journaliste

Après un début de saison difficile, les choses sont rapidement rentrées dans l’ordre pour le club de ski alpin Avalanche de Saint-Félicien.  

En effet, avec la fermeture au début de l’hiver du Tobo-Ski en raison de la remontée mécanique qui ne fonctionnait pas, le lancement de la saison pour le club a été compliqué.  

« Ça nous a empêchés de commencer nos activités en même temps que les autres clubs de ski alpin de la région. On a pris quelques semaines de retard dans nos entrainements », commente Stéphanie Potvin, membre du conseil d’administration du club.   

Elle poursuit : « On a quand même réussi à offrir quelques entrainements par l’entremise des autres clubs, qui nous ont accueillis dans leur centre. On a vu un beau mouvement d’entraide. » 

Réussite 

Malgré le retard d’entrainement et de préparation accumulé, les athlètes du club Avalanche réussissent tout de même à se démarquer.  

Au total, cinq jeunes du club iront participer aux championnats provinciaux qui auront lieu à la mi-mars.  

Du lot, on retrouve Édouard Ménard, Malot St-Pierre, Julia Moreau et Léanne Laperrière chez les U14, ainsi que Rosalie Fortin chez les U16.  

« C’est une très belle représentation pour le club. Nous avons chez les U14 une dizaine de jeunes, et on en a quatre de sélectionnésé. Chez les U16, nous avons trois skieurs, et une a été choisie. C’est une belle fierté pour nous. »  

Stéphanie Potvin croit d’ailleurs que si le club avait pu commencer ses entrainements au début de l’hiver, peut-être que plus de skieurs du club auraient été sélectionnés.  

« On a vu que ça avait eu un impact, les semaines de retard que nous avons pris au début de la saison. Je crois qu’on aurait peut-être pu avoir un ou deux autres athlètes de plus aux provinciaux, mais qui sait ? » 

Stable 

Comme plusieurs autres organisations, le club Avalanche est frappé par la pénurie de main-d’œuvre. Avec un nombre limité d’entraineurs, le club ne peut accueillir autant de skieurs qu’il ne l’aurait souhaité. 

« Cette année, nous avons 33 membres. On se maintient par rapport aux dernières années. Mais on manque d’entraineurs, et pour cette raison, on a été obligé de refuser des inscriptions. C’est dommage, parce que le club pourrait connaitre une belle progression. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES