Samedi, 20 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 45 s

Mission accomplie pour la 68e édition

Jean Tremblay
Le 06 août 2022 — Modifié à 08 h 50 min le 06 août 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Le président du conseil d’administration dresse un bilan positif de la 68e édition. Le public a répondu présent à toutes les activités et le nombre de nageurs fut supérieur à toutes les attentes.

« Avant même le début de la Traversée, on sentait une effervescence. Les gens avaient hâte du retour à une édition complète. Le public a été présent pour toutes les activités. Dès le premier samedi, avec la présentation des compétitions, on a enregistré plus d’inscriptions que prévu », commente le président, Olivier Lévesque.

« Avec plus de 10 000 participants, le souper dans les rues fut un succès. Même chose avec nos spectacles, dont deux ont été produits à guichets fermés. »

Nageurs au rendez-vous

Quant au nombre de nageurs qui ont participé à la Traversée, soit neuf hommes et cinq femmes, l’organisation considère avoir atteint ses objectifs, compte tenu de la période pandémique vécue au cours des deux dernières années.

« En janvier, dernier on ne savait pas encore si nous aurions une « vraie » Traversée. Nous sommes excessivement contents d’avoir inscrit 14 nageurs provenant de 7 pays. Au cours des deux dernières années, les nageurs dans le monde entier ont eu beaucoup de difficulté à s’entraîner. »

Il cite en exemple le cas de Morgane Dornic, de la France, qui fut cette année la première nageuse à franchir les 32 kilomètres et Pilar Geijo, de l’Argentine, qui a grimpé sur la 2e marche du podium.

« Elles ont dû mettre fin à leur entraînement et par la suite, reprendre leur forme rapidement. Nous ne savions pas dans quelles conditions elles allaient se présenter à Roberval. Pour nous, 14 nageurs inscrits à la Traversée a comblé nos attentes », conclut le président.

Un maire plus que satisfait

Même son de cloche du premier magistrat de Roberval qui en était à sa première Traversée comme maire.

« On voulait que les choses se passent bien et que la température soit au rendez-vous. Quant à moi, on a atteint les objectifs visés. Le nombre de personnes qui ont participé au souper dans les rues fut au-delà de nos attentes. Il n’y a eu aucun incident malheureux et tout s’est bien passé durant ces huit jours de festivités », commente le maire Serge Bergeron.

Il rappelle également que l’organisation a dû relever des défis d’importance pour présenter une édition complète.

« Après deux ans de pandémie, ce fut difficile de redémarrer la machine et de trouver les bénévoles nécessaires au bon déroulement de l’événement. Au départ on manquait de personnes. L’organisation a su relever ce défi de taille. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES